Le Baby fait de la résistance

 

le baby foot en france

Alors que les jeux d'arcade ont quasiment disparu des bars et arrières salles de restaurant, le Baby foot fait de la résistance !
Une saison de Ligue 1 achevée, une nouvelle Coupe du Monde féminine remportée par les USA, des matches de préparation au niveau de jeu assez pauvres, la plupart d'entre nous profite de la douceur estivale pour s'adonner à la pratique du jeux et si possible en extérieur. Parmi les nombreuses activités possibles, c'est sans aucun doute le Baby foot qui rencontre le plus gros succès auprès des 7 à 77 ans. Que ce soit au camping, en colonie de vacances, dans le bistro du quartier ou sur la terrasse de la maison, ce jeu centenaire fait l'unanimité auprès de tous.
Le supporter de l'OM prendra les bleus quand le Breton choisira les rouges. Balle molle ou balle dure ! Poignées ronde ou poignée longues ! En simple ou en double ! Les préférences et les règles varient selon le pays, la région voir la ville.

Quasiment tous les enfants se sont vu offrir ce jeu de football de table parmi les nombreuses marques de baby foot, mais peu ont eu la chance de posséder un « Baby » Bonzini.
Bonzini, le Baby foot par excellence pour le pratiquant lambda. Conçu en bois de hêtre, joueurs en aluminium, terrain en Gerflex, il représente le Baby haut de gamme et idéal pour bon nombre d'entre nous. Souvent imité, jamais égalé, le fabricant français est aujourd'hui principalement distribué par les baby foot Billards de France. Le Bonzini est aujourd'hui considéré comme faisant partie du «patrimoine collectif » des français. Il fût mis à l'honneur lors de la dernière édition de l'Euro 2016 en France par le Centre des Monuments Nationaux. Le modèle B90 ITSF est un des cinq Baby foot homologués par ITSF ( Fédération Internationale de Baby foot) pour ses compétitions organisées aux quatre coins du globe dont la Coupe du Monde. Les quatre autres marques homologuées par la fédération internationale sont Fireball, Leonhart, Roberto Sport et Garlando.

La compétiton

Si le Baby foot rencontre en franc succès au travers des différentes générations dans l’hexagone, le nombre de licenciés auprès de la Fédération Française de Football de table n’excède pas les 1000 compétiteurs. Un nombre de pratiquants assez faible comparé aux italiens 20.000 licenciés, aux espagnols 10.000 licenciés ou encore aux belges 7.000 compétiteurs. Malgré cela, nos bleus ont réussi à remporté l'édition 2013 de la Coupe du Monde de Baby foot des nations. A l'instar du foot féminin, ce sont les USA qui trust régulièrement ce Mondial des nations puisque les américains se sont imposés à 5 reprises lors des 10 dernières éditions. Les Frenchies ne sont pas en reste sur le plan individuel, puisque Miguel Dos Santos Lote remporte le titre mondial individuel lors de l'édition de Rouen en 2018 alors qu'Olivier Covos signe la même performance lors de l'édition 2017 de St Quentin.

Adeptes de gamelle, sachez que notre passion parfois source de petits conflits de courte durée, reste sans aucun doute l'une des pratiques les plus conviviales et socialisantes de notre culture française.